Les espèces de fourmis à la Réunion

Certaines espèces de fourmis vivent en colonies qui sont prises en charge par une seule reine tandis que d'autres sont prises en charge par plusieurs reines. Bien qu'il existe une trentaine d’espèces de fourmis connues à la Réunion, il y en a relativement peu que nous considérons comme des nuisibles. Celles-ci incluent: :

La fourmi noire de maison

$imgalt

Apparence

  • Noire, munie de longues pattes et longues antennes.
  • 3mm de long.

Biologie

  • Polygynes (plusieurs reines), colonies importantes, parfois même « super-colonies » autour des bâtiments
  • Polydomique, installe des nids à l’extérieur comme à l’intérieur
  • Omnivore

Cycle de vie

  • Après l'essaimage du nid et l'accouplement, la reine cherche un endroit convenable pour pondre ses œufs.
  • Les larves éclosent dans les 8 à 10 jours, et le stade de pupe dure de 9 à 16 jours.
  • Les larves se nourrissent des sécrétions des glandes salivaires de la reine et de muscles d’ailes en morceaux jusqu'à ce que les premières fourmis ouvrières émergent. Après, ce premier groupe de larves mue en ouvrières et le rôle de la reine redevient à la ponte - elle peut en pondre jusqu'à 1500 par jour. Les fourmis ouvrières continuent avec le soin des larves, la construction du nid et la recherche de nourriture.
  • Les mâles fertiles sont produits plus tard dans la saison.

Habitudes

  • L’alimentation des ouvrières butineuses se compose d'animaux morts, y compris d’insectes, de vers de terre, et de vertébrés. Les ouvrières recueillent également du miellat et du fourrage pour les aliments sucrés, protéines et graisses.
  • L’emplacement des nids se trouve à l’ombre, par exemple des arbres ou du mobilier de jardin.
  • Si énervées, celles-ci réagissent de manière agressive et peuvent infliger une piqûre douloureuse, entraînant des irritations de la peau et des démangeaisons .
  • Ces fourmis sont un ravageur agricole et urbain majeur, détruisant les récoltes et envahissant les zones résidentielles à la fois à l’extérieur et à l’intérieur.

Fourmi de Feu

(Solenopsis spp)

$imgalt

Apparence

  • Brun cuivré sur la tête et le corps, avec un abdomen plus sombre.
  • La fourmi Solenopsis a des antennes en massue à deux segments bien distincts.

Cycle de vie

  • Après l'essaimage du nid et l'accouplement, la reine cherche un endroit convenable pour pondre ses œufs. Une fois trouvé, elle peut pondre jusqu'à 125 œufs à la fin du printemps.
  • Les larves éclosent dans les 8 à 10 jours, et le stade de pupe dure de 9 à 16 jours.
  • Les larves se nourrissent des sécrétions des glandes salivaires de la reine et de muscles d’ailes en morceaux jusqu'à ce que les premières fourmis ouvrières émergent. Après, ce premier groupe de larves mue en ouvrières et le rôle de la reine redevient à la ponte - elle peut en pondre jusqu'à 1500 par jour. Les fourmis ouvrières continuent avec le soin des larves, la construction du nid et la recherche de nourriture.
  • Les mâles fertiles sont produits plus tard dans la saison.

Habitudes

  • L’alimentation des ouvrières butineuses se compose d'animaux morts, y compris d’insectes, de vers de terre, et de vertébrés. Les ouvrières recueillent également du miellat et du fourrage pour les aliments sucrés, protéines et graisses.
  • Caractéristiques de l’essaimage- accouplement entre les reines et les mâles fertiles a lieu sur l'aile entre la moitié et fin de l'été. Les mâles périssent après l'accouplement.
  • L’emplacement des nids peut former un monticule pouvant faire jusqu'à 40 cm ou à côté d’objets trouvés sur le sol, par exemple, des bûches.
  • Si énervées, celles-ci réagissent de manière agressive et peuvent infliger une piqûre douloureuse, entraînant une pustule environ 48 heures plus tard.
  • Ces fourmis sont un ravageur agricole et urbain majeur, détruisant les récoltes et envahissant les zones résidentielles à la fois à l’extérieur et à l’intérieur.

La fourmi fantôme

(Tapinoma melanocephalum)

$imgalt

Apparence

  • Pale / Pattes et abdomen translucides.
  • 16mm de long.

Cycle de vie

  • Colonies de reproduction continue.

Habitudes

  • Alimentation - à l'intérieur: substances sucrées et graisses; à l'extérieur: insectes qui produisent du miellat.
  • Nidification - à l'intérieur: petits espaces, cavités murales; à l'extérieur: dans des pots de fleurs, sous des objets sur le sol, sous de l'écorce détachée.
  • Emplacements - attirés vers les zones d'humidité élevée, peut être trouvée dans des placards de cuisine et salle de bains.
  • Les colonies peuvent occuper plusieurs sites différents de nidification.

Étapes suivantes